Varier les plaisirs en jouant … assis !

On cherche souvent des idées pour inover, varier notre travail en carrière ou en extérieur, rendre les exercices plus interessants pour notre cheval. Aujourd’hui, je vous propose de jouer … assis !

Pourquoi travailler assis ?

  • Gagner en précision en restant immobile

Il est parfois difficile de rester immobile. Nous sommes vite tentés de bouger nos pieds. Etre assis est un excellent moyen d’y parvenir. On ne se lèvera que si c’est necessaire (phase 4 par exemple). A partir de là, essayez de jouer les 7 jeux, tout d’abord avec la petite corde puis à plus grande distance. A quel point est-ce difficile pour vous et votre cheval ?

  • Apprendre à mieux gérer son énergie

En limitant vos mouvements physique, le fait de travailler assis vous apprend à mieux gérer votre énergie. Vous allez devoir apprendre à monter ou baisser votre énergie, sans vous déplacer. Ce n’est pas toujours évident, mais qui peut le plus peut le moins !

Voici quelques pistes pour vous aider, à vous de voir ce qui fonctionne le mieux pour vous.

Pour monter votre énergie, tenez vous assis bien droit, inspirez, devenez intense, serrez les abdominaux et n’oubliez pas le fameux « regard de belle-mère » de Pat Parelli.

Pour baisser votre énergie, relâchez-vous, baillez, souriez, laissez tomber vos épaules…

  • Un autre point de vue …

Travailler plus haut ou plus bas que votre cheval vous offre un point de vue différent et permet d’affiner et consolider votre communication, ainsi que d’observer votre cheval sous un autre angle ce qui est également interessant. Vous développez votre focus par la même occasion.

  • Vous êtes, pour une raison ou une autre, limité physiquement

Jouer assis peut être bien utile si pour une raison ou une autre, vous ne pouvez pas trop bouger physiquement et devez rester assis.

S’y entrainer peut également préparer ce type de situations.

Assis oui mais … sur quoi ?

Le travail assis comporte lui même plusieurs varientes :

cube (voir vidéo au bas de l'article), tonneau, chaise, muret, tronc couché, mais aussi pare-boue ou toit du van, ou encore assis … sur un autre cheval !

N’oubliez pas : « votre seule limite est celle de votre imagination ! »

Cet article vous a inspiré ? Vous avez déjà joué assis avec votre cheval ? Partagez avec nous en commentant !

 

 

Vidéo : contrôle des pieds du cheval en restant assis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *