7 jours pour améliorer la prise du vermifuge

 Devant faire un vermifuge sur 5 jours à Lulu pour éliminer les vers enkystés (Panacur Equine Guard), j'ai décidé de profiter de l'occasion pour améliorer son comportement lors de la prise de vermifuge.

Son comportement initial lors de la prise de vermifuges :

Lulu a tendance à reculer ou lever la tête lors de la prise de vermifuges. Elle met très peu de bonne volonté,  elle a tendance à s'opposer dès qu'elle voit le vermifuge.

Mon objectif :

Arriver à améliorer le comportement de Lulu lors de la prise du vermifuge. Rechercher la participation et la bonne volonté de sa part. Enlever les réflexes d'opposition lors de ce soin.

C'EST PARTI !

JOUR 1 : État des lieux

  J'ai commencé par faire du jeu de l'amitié avec mes doigts dans sa bouche puis j'ai ensuite utilisé la seringue pour faire de l'approche/retrait. En parallèle, j'ai vérifié que je pouvais lui faire baisser la tête. C'est quelque chose qu'elle fait très bien en temps normal mais qui pose soucis à la vue du vermifuge car elle se met directement en opposition. Chaque réponse positive de sa part a été récompensé par une pause.  Elle a tendance à lever la tête quand j'appuie sur la seringue et qu'elle sent le produit ce qui peut poser problème au niveau du timing (Lulu fait 1m63 et vu la hauteur où elle place sa tête j'ai du mal à suivre). Ce jour là, j'ai juste rejoué un peu de jeu de l'amitié avec mes doigts dans sa bouche lors d'une deuxième courte séance.

Élément positif : elle m'a suivi quand je suis sortie du pré .

A améliorer pour Lulu : atténuer le réflexe d'opposition et obtenir plus de bonne volonté de sa part

A améliorer pour moi : être plus progressive et partenaire - Trouver des étapes supplémentaires pour que ce soit plus facile pour elle.

JOUR 2 : un début de bonne volonté !

Première étape :

Ce matin j'arrive au pré avec ma seringue de 45 ml.
Je cherche dès le départ la bonne volonté lors de la mise du licol.
Ensuite, jeu de l'amitié avec mes mains autour et dans la bouche. Elle avait déjà vu la seringue et j'ai pris le temps de la remettre bien calme et détendue avec déjà juste mes mains.
Dès qu'elle se relâchait, j'arrêtais et je lui proposais de marcher un peu et ce tout le long de la séance, histoire de ne pas la saturer. Je me suis focalisée sur le fait qu'elle arrête de monter sa tête en opposition. Elle l'a un peu fait en début de séance mais plus du tout en fin de séance.


Ensuite deuxième étape, jeu de l'amitié en caressant le tour de la bouche avec la seringue.

Troisième étape : une fois qu'elle était bien relâchée, jeu de l'amitié avec la seringue comme précédemment mais en jouant en même temps du jeu de l'amitié avec mes doigts à l'intérieur de sa bouche (donc seringue qui caresse et mes doigts à l'intérieur de la bouche au niveau des commissures). Quand elle s'est détendue sur cette étape, en plus de la pause, elle a eu le droit à un bonbon, histoire de récompenser encore plus son bon comportement.


Quatrième étape : jeu de l'amitié avec la seringue à l'intérieur de la bouche, à chaque étape elle se relâchait un peu plus vite c'était super agréable.


Enfin pour finir, j'ai alterné, injection d'un peu de vermifuge puis la fois d'après juste du jeu de l'amitié dans la bouche avec la seringue puis je redonne un peu de vermifuge, etc avec toujours des pauses entre. Un petit bonbon à la fin pour faire passer le gout et récompenser ce chouette début de bonne volonté ! Idem que sur la séance précédente, elle m'a suivi lorsque je lui ai enlevé le licol, ce qui est un point positif pour notre relation.

 

Jour 3, 4 5, 6 et 7 : A la recherche de plus de motivation

 Lulu se relâche de plus en plus vite et j'ai de moins en moins d'opposition. Je me suis cependant posée une question supplémentaire .

Comment rendre la prise du vermifuge intéressante et motivante? 

Je me suis dit que ce serait super que ce soit Lulu qui prenne la seringue d'elle même, plutôt que d'attendre que je le lui mette dans la bouche. L'idée est que cela devienne plus un jeu entre nous, qu'un geste qui lui impose ma volonté.

Afin de ne plus du tout avoir d'opposition, je demande à Lulu de reculer dès qu'elle ne met pas de bonne volonté : à ce stade, il s'agit juste de détourner légèrement la tête ou du fait qu'elle ne s'investit pas. En effet, très souvent lorsqu'un cheval n'accepte pas de prendre le vermifuge, il s'agit d'un problème de respect ou de bonne volonté. Augmenter le respect peut donc permettre d'avancer sur le problème. Également, lui demander de s'impliquer quoi que je lui propose et remonter mes exigences au quotidien, tout en renforçant notre relation.
Je lui propose de jouer au touch-it sur la seringue, elle n'en est pas encore à ouvrir  la bouche pour le prendre mais je trouve cela déjà positif qu'elle aille toucher la seringue d'elle même avec le nez ou la bouche donc j'ai beaucoup beaucoup encouragé et les séances qui ont suivi j'ai essayé de renforcer son envie de prendre la seringue dans la bouche en travaillant avec un renforçateur à l'intérieur et à l'extérieur de la seringue (miel + muesli puis compote de pomme car Lulu n'est pas très fan du miel.

J'ai eu quelques  résultats concluants, où elle a pris la seringue d'elle même dans la bouche, actions que j'ai aussitôt encouragé (à la voix, afin de lui transmettre mon enthousiasme lorsqu'elle trouve la solution - elle gagne aussi une pause, voir l'arrêt de la séance et un bonbon UNIQUEMENT lorsqu'elle prend la seringue d'elle - même à ce stade). L'idée est de récompenser uniquement la bonne volonté et de pouvoir ainsi par la suite se passer de miel ou de compote sur la seringue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *