Récompenser sa bonne volonté ou comment aborder sa séance de manière positive

 La bonne volonté, concrètement, ça se traduit comment ?

Un cheval qui fait preuve de bonne volonté est un cheval attentif et appliqué.On le voit chercher, essayer, et proposer des réponses. Il est engagé, physiquement, mentalement et émotionnellement dans l’exercice que vous lui proposez ! 

Exemple : un cheval qui met de la bonne volonté sur un reculer. Cela va se traduire par son attitude, sa connexion, son rythme, la diagonalisation de ses pieds, sa rectitude…

  Faire la différence entre ce que mon cheval ne veut pas faire et ce qu’il ne peut pas faire

Il est important d’observer la situation et de se poser la question : mon cheval met-il de la mauvaise volonté ou …
  • je ne suis pas assez clair / précis dans ma façon de demander ?
  • l’exercice est physiquement trop difficile pour lui pour l’instant ?
  • j’ai brulé des étapes et mon cheval n’est pas prêt mentalement / émotionnellement pour ce que je lui demande
   

En faire un objectif de séance

La recherche de la bonne volonté de son cheval peut être considéré comme un objectif de séance.

Proposez à votre cheval un exercice ou un jeu et dès que votre cheval s’implique et met de la bonne volonté, vous pouvez passer à autre chose, voir carrément arrêter la séance si le cheval a fait un bel effort ! 

Prendre en compte la bonne attitude de notre cheval et en faire une priorité, cela permet aussi de se focaliser sur les aspects positifs de la séance et c’est bon notre moral !

 

La bonne volonté ne se limite pas à la carrière ou au rond de longe !

 Cela commence lorsque vous allez le chercher au pré. Votre cheval vient-il vers vous spontanément ? Participe-t-il lors de la mise du licol ? Marche-t-il à votre rythme ou marchez vous au sien ? Veillez à l’implication de votre cheval au quotidien et ce comportement deviendra de plus en plus naturel pour lui. 

Récompenser, oui, mais comment ?

Récompenser, c’est déjà arrêter de demander. Marquer une pause ou conclure la séance, comme nous l’avons dit ci-dessus. Caresser voire gratouiller à l’endroit favori de votre cheval. Cela peut aussi passer par un renforçateur (carotte ou autre récompense gustative). La voix peut être un bon moyen pour indiquer à votre cheval qu’il est sur le bon chemin.Ne soyez pas timide, les chevaux sont réceptifs à votre enthousiasme ! Enfin, vous pouvez aussi proposer à votre cheval de faire quelque chose qu’il aime faire (un exercice en particulier, un jeu, une roulade dans le sable, une sortie en extérieur).

 

Vidéo : J'aime voir comme Romagne met de plus en plus de bonne volonté sur cette vidéo

 

Et vous, prêtez-vous attention à la bonne volonté de vos chevaux ? Partagez avec nous votre séance ! 

Vidéo : Yo-yo en liberté, premiers essais

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *