fbpx


Le passage étroit : les clés pour l'aborder correctement.

Que ce soit sur un parcours d’obstacles, en randonnée ou encore lors d’un embarquement en van, le jeu du passage étroit peut poser quelques difficultés.

Aujourd’hui, je vous propose de voir ensemble comment l’aborder sereinement et en toute sécurité.

 

Le cheval est une proie, qui, à l’état sauvage, vit principalement en plaine ce qui lui permet de repérer les prédateurs au loin. Sa capacité à survivre dépend notamment de sa capacité à fuir en cas de potentiel danger. Pour cela, il évite naturellement les passages étroits ou confinés. Son comportement peut ainsi s’apparenter à de la claustrophobie.

Dans la vie domestique, le cheval est confronté à toutes sortes d’endroits clos ou réduits tels que les boxes, les couloirs d’écurie, les vans ou camions, sans compter les obstacles ou embûches imposés par le cavalier (parcours d’obstacles ou de cross, flaques d’eau ou sentiers étroits en randonnée, embûches de trec …).

En tant qu’être humain et prédateur, notre instinct nous dicte de pousser notre cheval à travers le passage étroit. C’est ce qui se passe notamment lors d’un renfort des aides sur la zone d’abord d’un obstacle sautant ou d’une quelconque embûche à franchir. Ce comportement a pour effet d’amplifier l’hésitation d’un cheval peu confiant ou inquiet et de le rendre émotionnel. En effet, cela peut faire ressortir certains comportements instinctifs tels que : 

• La fuite : cela se traduit principalement par l’accélération de la vitesse de ses pieds. Il peut s’agir d’un mouvement pour éviter l’embûche (dérobade) ou encore pour s’en débarrasser rapidement (exemple : le cheval qui charge les barres ou qui saute une flaque d’eau).

• Le réflexe d’opposition : le cheval s’oppose à la pression et va à l’opposé de ce qu’on attend de lui (exemple : le cheval tire sur sa longe ou se cabre).

 C’est donc à nous de changer notre comportement afin de rassurer le cheval et de l’aider à comprendre ce que l’on attend de lui. 

Ainsi, au lieu de contraindre le cheval à franchir la difficulté en question (Approche / Approche), nous allons utiliser une stratégie permettant d’augmenter sa confiance en lui, en nous et en l’environnement. Il s’agit du principe d’approche/retrait dont vous avez peut être déjà entendu parler, notamment pour le jeu de l’amitié.

Cela consiste à proposer au cheval de s’approcher du passage étroit sans chercher à le pousser (votre stick est baissé, la pointe du stick touche le sol), à le laisser regarder, analyser, puis lui proposer de reculer pour s’en éloigner et ainsi lui montrer qu’on ne le contraint pas à passer.

L’approche / retrait peut être répété plusieurs fois, jusqu’à ce que le cheval se sente assez confiant pour décider de passer. N’oubliez pas de faire des pauses loin de l’embûche pour ne pas saturer votre cheval.

 Ce principe vous demandera de faire taire votre instinct de prédateur et de ne pas penser en ligne directe. Il nécessite donc un réel travail sur soi.

 

Pour vous y aider, imaginez que vous ayez peur du vide et que l’on vous demande de monter sur un plongeoir situé à 15 mètres du sol et de plonger. Peut-être allez vous y arriver. Mais sans doute vous faudra-t-il du temps pour vous décider à sauter. Imaginez maintenant qu’il y a foule derrière vous et que l’on vous pousse… C’est exactement ce que vit un cheval contraint à traverser un passage étroit. Vous êtes le professeur de votre cheval, soyez bienveillant(e), aidez-le à réussir dans les meilleures conditions physiques, mentales et émotionnelles possibles. 

 En plus de l’approche / retrait, un autre outil va vous permettre d’aider votre cheval à franchir consciemment et sereinement un passage étroit : votre focus ! 

Le focus consiste à placer son regard, son intention et son énergie dans la direction qu’on souhaite que le cheval prenne. Ainsi, lorsqu’on propose au cheval de passer une embûche, on regarde derrière l’embûche, que ce soit à pied ou en selle. Le cheval perçoit alors ce que l’on attend de lui.

Tu es prêt(e) à tester ?

 

Share this post

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email