16 Juin 2016 – La naissance de Guevara

Vous avez pu lire dans le dernier article de la catégorie "Histoire d'un poulain" le récit de la fin de la gestation de Lulu.

Aujourd'hui, je partage avec vous le jour de la naissance de Guevara, avec un peu de retard ^^

Quelques heures avant la mise bas

1 heure avant la mise bas, la bandelette affichait un taux de calcium maximum et le PH à 6.4. Lulu perdait abondamment du lait (tout comme c'était déjà arrivé précédemment ) mais je ne pensais pas que ça allait arriver si rapidement ! 

Elle était alors dans un parc attenant à celui de Romagne, car je ne savais pas comment cette dernière allait réagir le moment venu.

 

 

La mise bas et les premières heures de vie
 
La mise bas fut très rapide, (aux alentours de 21h45) sans aucune intervention de ma part car je m'étais absentée un moment à l'intérieur de la maison. Je suis revenue, il était là, couché mais ... de l'autre coté de la cloture, du coté de Romagne !!! 
Lulu le lechait par dessus le fil (non electrifié) et Romagne broutait à coté.
Il ne m'a pas fallu plus de temps pour décider de retirer la clôture. Dès le départ, ils ont donc été tous ensemble.
Lulu a choisi de mettre bas dehors et non dans la stabulation, comme je l'imaginais.
La poche était entière et belle, je l'ai mise de coté dans un sac pour le vétérinaire le lendemain (par chance le rendez vous avec lui était déjà pris pour un contrôle de la gestation).
J'ai appliqué sur le cordon du violet de Gentiane pour qu'il sèche correctement.
 
Guevara (et oui, c'est un p'tit mec, mon premier mâle !!! ) s'est mis rapidement debout et y est resté un moment (il n'est pas tombé avant plusieurs heures !! ). Au bout d'une heure il expérimentait déjà ses premières foulées de galop, et ce avant même de téter. C'est ce qui a mis le plus de temps ! Plus de 3 heures ! 
Lulu était assez sensible au niveau des mamelles et lui même ne cherchait pas toujours au bon endroit, mais tout a fini par se faire naturellement ! 
L'expulsion du méconium s'est également déroulée sans problème.
J'ai pu admirer l'éponychium :il s'agit de gros filaments caoutchouteux entourant les sabots du poulain à la naissance, et ce pour ne pas déchirer l'utérus et les organes de la jument. Les sabots ont pris un aspect entièrement normal au bout de la première journée. Les photos des sabots que j'ai prises ne sont pas nettes, car de nuit. Voici un lien pour ceux qui veulent voir à quoi cela ressemble : http://www.meltydiscovery.fr/sabots-de-poulain-nous-vous-expliquons-la-photo-buzz-a448809.html
 
Le comportement de Lulu était assez amusant car elle s'exprimait beaucoup : appels de contact, petits couinements etc. Elle l'a tout de suite surveillé de près, très maternelle et attentive à chacun de ses gestes.
Romagne s'est aussi montrée très délicate, même lorsque Guevara a roulé entre ses postérieurs en essayant de se mettre debout 🙂 
 
Le lendemain, cela faisait 7 ans que Lulu était entrée dans ma vie. Un joli cadeau que la naissance de Guevara, pour cette belle occasion ! 
 Le vétérinaire est donc venu pour faire à Guevara les sérums : anti tétanique et trivalent. Un sérum apporte des anticorps, immédiatement disponibles pour le poulain en cas de nécessité : tétanos ou autre infection.
 
 
 

Guevara : 3 premiers jours de vie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *