Analyser votre séance : pourquoi et comment ?

De l'interêt de faire un feedback

Prendre du recul sur votre séance et l'analyser, que ce soit grâce à votre mémoire ou à un support vidéo si vous vous filmez (ce que je vous conseille afin d'être plus efficace), va vous permettre :

• De faire le point sur la relation avec votre cheval.

• De prendre conscience de la gestion de votre corps, de votre énergie, de vos phases, de votre neutre, de votre timing, de votre bienveillance et de vous améliorer.

• D'acquérir une meilleure lecture de votre cheval et de prendre conscience de choses que vous ne percevez pas à l'instant T.

• De mettre en lumière les points qui pourraient être perfectionnés et d'imaginer comment y parvenir.

Le support vidéo est un outil incroyable, qui provoque de véritables "déclics", plus impactant encore que le regard d'un professionnel. Pourquoi ?

Tout simplement parce qu'au travers de la caméra (ou du téléphone !), vous vous voyez agir et communiquer avec votre cheval. Vous avez un regard extérieur sur la situation et cela permet une vraie prise de conscience.

L'avantage de la vidéo est qu'il est tout à fait possible de faire un arrêt sur image, de revenir en arrière ou de visualiser plusieurs fois la même séquence. Pour ma part, j'aime prendre des notes tout en faisant le debriefing de ma séance. Je les conserve, ainsi que les séquences filmées. En y revenant quelques mois plus tard, cela me permet de constater les progrès et l'évolution. Il serait vraiment dommage de s'en priver !

Analyser sa séance : oui, mais pas n'importe comment.

Afin de rendre cette auto-critique constructive, vous pouvez visionner (ou vous remémorer) votre séance et vous demander :

• Ce qui va et pourquoi ça va ?

Cela peut être idiot mais très souvent (trop souvent) nous avons tendance à voir ce qui ne va pas et à ne plus se rendre compte de tout ce qui fonctionne bien ! Hors, c'est important de prendre conscience de cela pour continuer de bien faire et rester motiver !

• Ce qui ne va pas et pourquoi ça ne va pas?

Visualisez ce qui ne va pas. Au-delà de l'exercice, cherchez à savoir s'il s'agit d'un problème de communication, de leadership, de confiance, de connexion, de respect ... ? En effet, bien souvent dans une séance, nous sommes confrontés au même problème qui se présente sous des aspects différents.

Par exemple, un manque de respect peut se traduire par un cheval qui envahit votre espace personnel, refuse de reculer, montre une mauvaise attitude envers vous, ignore vos demandes... Il s'agit d'actions différentes qui soulèvent la même problématique.

• Qu'est ce qu'il aurait fallu faire ? 

Est-ce que j'aurais pu mieux préparer mon cheval pour l'aider à gagner le jeu ? Comment ? Est-ce-que j'aurais pu mieux me préparer moi-même? Comment ? Voici les questions que vous pouvez vous poser.

Voir les problèmes c'est bien ... Trouver des stratégies pour y remédier, c'est mieux ! Vous n'imaginez pas à quel point ce travail là est interessant ! C'est un bon moyen de développer votre créativité et d'apprendre à "penser cheval".

• À quel moment ?

La question du timing se pose enfin : Demandez-vous quand corriger, renforcer, arrêter ou récompenser? Il va de soi que pour répondre à cette question, vous devez d'abord clarifier ce que vous cherchez précisément.

Ces clés vous permettront d'aborder positivement la prochaine séance avec votre cheval.

Quelques citations en rapport

"You need to have a picture on your mind of what you want your horse to do" Ray Hunt

“Masterfull horsemanship is nothing more than simple things done with excellence” P.Parelli

“Horsemanship is the art of mastering our own movements, thoughts, emotions and behavior. Not the horses.” Mark Rashid

Alors, prêt(e)s pour une analyse constructive ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *