Extérieur et autonomie : première séance

Je sors Romagne en extérieur depuis Janvier 2016. Avant cela, nous n'avions fait que 3 ou 4 balades au tout début lorsque je l'ai acheté : deux accompagnées et deux toutes seules.

Nous avons commencé de manière progressive, tout d'abord sur des balades à 2 ou 3, en alternant les différentes positions (en tête - derrière ...)

Les départs se faisaient à pied, et lorsqu'elle était assez détendue / relâchée je montais.

Nous avons ainsi fait plusieurs balades aux alentours de Lamanon (13) puis nous sommes parties une semaine chez Valérie où nous avons fait de l'extérieur tous les jours !

Une super expérience ! Romagne qui était peu confiante lors de la première balade, s'est montrée par la suite très curieuse et intéressée en extérieur. Un vrai régal !

A notre retour, nous avons poursuivi nos balades habituelles, mais toujours à 2 ou 3, à Lamanon puis à St-Martin de Crau. Nous avons également fait des balades en main seules.

 

Cette semaine, j'ai profité de la visite de Virginie et Opérador pour pouvoir explorer les chemins de balades autour de Royer. Les balades se sont très bien passées, Romagne a eu du mal deux fois lorsqu'elle était en tête.

Globalement, elle a plus de mal à être en tête sur le chemin de l'aller que du retour.

Une fois Virginie repartie, j'ai voulu repartir en balade avec Romagne, seules. Cela a été un peu compliqué pour deux raisons qui sont assez liées :

1/ Elle a du mal à quitter son troupeau (elle est dominante et l'arrivée De Sueño dans le troupeau fait qu'elle a du mal à s'éloigner de Lulu et Guevara)

2/ Elle n'est pas très confiante en elle lorsqu'elle est seule

Elle avait donc fait des tentatives de demi-tours et était devenue assez émotionnelle en entendant les copains l'appeler. J'avais quand même pu rentrer calmement et commencer une stratégie d'approche-retrait pour ne pas finir la séance sur une note négative.

J'ai donc décidé de m'attaquer au problème et de prendre le taureau par les cornes !

Aujourd'hui, première séance de travail sur l'autonomie de Romagne en extérieur.

Départ à pied sur moins d'un km, une jument très RBI au départ, qui se cache derrière moi . Des que ça va mieux, je finis par monter . Dur pour Romagne de repartir dans le sens de la marche sans moi devant . Du coup je fais du point to point pour lui donner un but (On va brouter la bas, on avance jusqu'à cet arbre etc ) puis des qu'elle met de la bonne volonté demi-tour direction la maison . On fait ça plusieurs fois jusqu'à ce qu'elle n'ait plus l'idée de partir en marche en arrière quand on est dans le sens départ et qu'elle se met en avant assez facilement . Ensuite on rentre, passage devant le pré des autres et on repart promener dans Royer. Je l'emmène jusqu'à un endroit qu'elle ne connaît pas avec passage de ruisseau . Elle re-propose deux marches arrière . Je demande une flexion et je mets du focus sans la forcer à franchir la rivière . Elle finit par le proposer gentiment donc demi-tour et on repasse devant le pré des chevaux direction on repart !!! Une jument bien LB qui marche d'un bon pas donc on fait demi-tour à la route et on rentre pour de bon.

Cette séance a été ponctuée par de nombreuses pauses où je lui proposais de brouter pour ajouter du confort loin des copains.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *