L’importance de la phase 1

On entend très souvent parler de la phase 4, cette phase efficace qui vous permet d'être compris par votre cheval. 

 Cette semaine, j'ai plutôt envie de vous parler de politesse , de subtilité et de discrétion.

De la phase 1.

La phase 1, qu'est-ce que c'est exactement ?

Si vous pratiquez déjà une équitation dite "naturelle", vous avez déjà entendu parler de cette phase 1, parfois grâce à l'utilisation d'autre termes: 

• Poil (/Peau/Muscle/Os) : lorsque vous travaillez par sensation. En effet, un cheval est capable de sentir une mouche se poser sur ses poils, il est ainsi tout à fait capable de répondre à une demande aussi subtile devotre part.

• Suggérer (/Demander/Dire/Promettre) : lorsque vous travaillez par suggestion. Il s'agit donc de poser une intention et de proposer poliment à votre cheval.

Pour moi, la phase 1 est la demande à laquelle vous souhaiteriez que votre cheval réponde, dans vos rêves les plus fous !

Une proposition infime, casiment imperceptible de l'extérieur.

 

Bien souvent, lorsque que nous nous retrouvons avec nos chevaux, que ce soit à pied ou en selle, nous sommes pressés d'obtenir un résultat, bien souvent au détriment de cette phase 1.

La phase 1 : trop souvent oubliée !

Prenez le temps de demander : 

• Posez votre intention. Celle-ci doit être claire (prenez le temps en amont de vous demander ce que vous allez rechercher précisément chez votre cheval).

• Utilisez votre énergie . Celle-ci doit être cohérente avec l'allure que vous recherchez chez votre cheval.

• Utilisez votre focus. Celui-ci doit indiquer à votre cheval la direction à prendre.

Quelques signes qui montrent que vous êtes déjà en phase 2 ou 3 (sans que vous vous en rendiez forcément compte):

• Vous bougez votre stick, la pointe du stick est décollée du sol ou vos doigts sont crispés sur le manche

• Vous bougez vos pieds

• Vous agissez sur votre longe

• Vous agissez avec vos jambes, votre stick ou sur vos rênes lorsque vous jouez en freestyle

• Vous ressentez le besoin d'utiliser votre voix pour faire une demande (ex : "au trot")

Devenez un meilleur partenaire pour votre cheval en vous posant la question suivante : 
"Comment puis-je en faire encore moins ?"

La phase 1... si possible !

Vouloir être discret et léger oui, mais pas au détriment de la compréhension de votre cheval.

Si votre cheval ne répond pas à votre première phase, vous allez devoir être plus clair avec votre cheval en utilisant, suite à votre phase 1, une phase 2, 3 ou 4. Ces phases sont nécessaires pour pouvoir par la suite, obtenir des réponses en phase 1.

Si vous devez monter jusqu'en phase 4 pour vous faire comprendre de votre cheval, pensez à redemander de manière légère et discrète tout de suite après. Vous allez ainsi pouvoir vérifier que votre cheval a bien compris vos intentions.

Quelques citations en rapport

"Be as gentle as possible, but as firm as necessary. When you're firm, don't get mean or mad; when you're gentle, don't act like a sissy." Parelli

"Become excellent at what you love" Parelli

 

 

Et vous, prenez-vous le temps de demander subtilement à votre cheval ?

 
 

 

2 commentaires sur « L’importance de la phase 1 »

  • Bonjour, explication sur les phases tout à fait clair mais il est vrai que l’on zappe souvent la 1 . Pour ma part, j’ai tendance à enchaîner trop vite la 1 et 2 alors qu’il est capable de répondre à la 1 mais très lentement. Je dois donc faire un travail sur moi même pour décomposer mes phases et accepter la lenteur de la bonne réponse . Merci pour cette remise en question. À bientôt.

    • Bonsoir 🙂
      Arrives-tu à déterminer pourquoi il met du temps à répondre ? Est-ce parce qu’il est d’un naturel introverti ou plus parce qu’il manque de connexion ?
      En effet, le travail sur nous-même est la clé 🙂 Belle continuation et heureuse année 2018 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *